Qui sommes-nous | Contacts| Mail
logo buggy desert cup

BUGGY DESERT CUP

Description | Fiche Technique | Prix
Description | Fiche Technique | Prix
  21/12/2006

dakar 2007

 

 

Le Dakar 2007

entre dans la dernière ligne droite de sa préparation. Nouveau parcours, nouvelles conditions d’engagements, nouveaux outils de communication à l’attention des concurrents..., l’équipe du DAKAR est mobilisée afin de préparer une épreuve qui s’inscrira dans la nouvelle dynamique des deux dernières années.

Parcours Lisbonne -Dakar 2007

PORTUGAL

ÉTAPE1-06/01/2007 Lisboa > Portimão Liaison:115km|Spéciale:117km|Liaison:260km Total : 492 km Déjà du sable Première étape, première surprise. Nous ne sommes qu’en Europe, mais nous verrons du sable, sans même aller à la plage. Le début de spéciale promet quelques plantages sans conséquences... juste un avant-goût de l’Afrique. Les techniciens auront ensuite le loisir de grignoter des secondes dans les virages des forêts de pins et de chêne-liège. Pour aller chercher le scratch, les trajectoires se calculeront au millimètre.

ÉTAPE2-07/01/2007 Portimão > Málaga Liaison:15km|Spéciale:67km|Liaison425km Total : 507 km Attention, ravins Le terrain pourrait se prêter à la randonnée sportive ou à une manche de coupe du monde de VTT : bienvenue à la montagne. La piste est sinueuse, le sol plutôt dur. Les pilotes prendront garde à ralentir la cadence au cas où le chemin aurait été copieusement arrosé. En cas de faux mouvement, sur ce tracé « type WRC », la chute peut-être sévère. Mieux vaut jouer la tranquillité. Après la longue liaison jusqu’à Málaga, la nuit de traversée sera profitable pour les organismes.

MAROC

En rentrant sur le continent africain, le rallye devient raid. Tous les ingrédients qui font la difficulté du Dakar sont présents, dans des quantités déjà honorables. Les concurrents ont encore pour eux leur fraîcheur, mais les moins expérimentés risquent de ne pas la conserver. Les subtilités de navigation peuvent rapidement faire tourner la tête, et une bonne technique de franchissement est déjà indispensable. Petit plus 2007 : une visite sportive de l’Atlas.

ÉTAPE3-08/01/2007 Nador > Er Rachidia Liaison:205km|Spéciale:252km|Liaison:192km Total : 649 km Tourner la tête L’entrée en matière est très sérieuse, notamment pour la navigation. Sur la première partie de la spéciale, les changements de navigation sont très nombreux. Il s’agit d’un véritable labyrinthe de pistes. Une fois sorti de ce dédale, les baisses d’attention ne sont toujours pas tolérées. Si les voies rocailleuses paraissent propices à la vitesse, les nombreux oueds à traverser rappelleront les pilotes à la réalité. Prudence.

ÉTAPE4-09/01/2007 Er Rachidia > Ouarzazate Liaiso:96km|Spéciale:405km|Liaison:178km Total : 679 km

Horizon dunes Une première leçon de résistance. La deuxième spéciale marocaine s’étend sur la longueur. Elle est surtout très variée, à l’image du Dakar 2007. L’apprentissage grandeur nature débute ici pour les novices, qui découvriront les dunes et vivront leurs premiers frissons. C’est aussi l’heure de se confronter aux multiples pièges de l’Afrique. La priorité du moment : ne pas s’emballer. Pour les motards, un bivouac « privatif » est aménagé à une centaine de kilomètres de Ouarzazate. Les véhicules d’assistance sont interdits d’accès au parc de travail, où seuls les concurrents peuvent intervenir sur leurs motos.

ÉTAPE5-10/01/2007 Ouarzazate > Tan Tan Liaison:170km|Spéciale:325km|Liaison:280km Total : 775 km Les roues dans l’Atlas Les plus assidus ont pu rallier à trois occasions Ouarzazate à Tan Tan dans les dernières années sur le Dakar. Pour autant, ils n’ont jamais pu emprunter lors d’un rallye raid l’itinéraire proposé en 2007. Sur la spéciale, les pilotes vont goûter à l’Atlas, un régal pour les yeux qui obligera les camions à suivre un tracé légèrement différent, avec moins de kilomètres. En moyenne, le paysage est spectaculaire, lunaire : un mélange de Ventoux et d’Izoard, pour les connaisseurs.

MAURITANIE

Spécialités nationales : le sable, les cailloux, les dunes. La traversée de la Mauritanie fait office de juge de paix dans la hiérarchie du rallye. Ceux qui s’y présentent en pleine possession de leurs moyens se donnent toutes les chances d’y briller, mais on peut aussi tout y perdre. Royaume des dunes et du hors-piste, le cœur du Sahara est par excellence le lieu où les navigateurs s’expriment.

ÉTAPE 6 - 11/01/2007Tan Tan > Zouérat Liaison:414km|Spéciale:394km|Liaison:9km Total : 817 km Naviguer au cap Voilà l’étape la plus longue du rallye. À la fin de la journée, le compteur de toutes les machines aura enflé de près de mille bornes ! Pour entamer la longue liaison préliminaire qui conduit à la frontière mauritanienne, le lever est extrêmement matinal. Il faudra ensuite se mettre à la navigation au cap et au hors-pistes, autant de techniques à se réapproprier pour les pilotes et copilotes. À ce stade du rallye, un seul conseil : jouer l’économie.

ÉTAPE7-12/01/2007 Zouérat > Atâr Liaison:4km|Spéciale:542km|Liaison:34km Total : 580 k

Garder la forme Le programme est particulièrement copieux. Sur plus de 600 kilomètres, l’enchaînement de pistes, de hors-pistes et de dunes ne laissera personne indifférent. C’est là que l’on apprend ce qu’une « traversée d’erg » veut dire. C’est aussi là que la hiérarchie peut être radicalement chamboulée. Après six jours de courses, ceux qui n’ont pas réussi à éviter les pépins commencent à ressentir la fatigue. Maintenant, les coups de pompe peuvent coûter cher. La journée de repos sera utile et nécessaire à tous.

JOURNÉE-DE-REPOS-13/01/2007 Atâr C’est l’heure des bilans intermédiaires. Beaucoup sont éprouvés, certains sont même déjà rentrés. Si le physique n’est pas trop attaqué, si le véhicule tient toujours en un morceau, tous les espoirs sont permis. Au beau milieu du Sahara, le cadre est idéal pour faire le plein d’énergie et se reconcentrer sur la suite. Il reste 4 201 kilomètres jusqu’à Dakar.

ÉTAP8-14/01/2007 Atâr > Tichit Liaison:35km|Spéciale:589km|Liaison:2km Total : 626 km En route vers l’oasis La spéciale présente plusieurs visages. Le chemin est plutôt balisé, empruntant des pistes caillouteuses en début de parcours, puis les inconditionnels auront droit à une dose de sable au cœur de leur journée. Pour trouver l’oasis, la patience sera la meilleure alliée des pilotes : la piste finale ne cache aucun piège, à condition de garder les yeux bien ouverts. Le panorama qui attend les concurrents le mérite bien. À Tichit, les véhicules d’assistance ne sont pas admis.

ÉTAPE9-15/01/2007 Tichit > Nema Liaison:0km|Spéciale:494km|Liaison:3km Total : 497 km

Chercher la trace Ce gros morceau de désert peut paraître indigeste. Nous sommes ici sur une des grandes classiques du Dakar, revisitée et améliorée pour l’occasion. Les points de repère sont rarissimes, la parole passe aux navigateurs les plus fins. Pour les moins inspirés, la solution de secours consiste à bien choisir les traces à suivre. Rejoindre Néma en plein jour, c’est déjà une victoire. Car la nuit, les heures comptent double.

Mali

Plus les mêmes couleurs, plus les mêmes matières, plus les mêmes exigences. En quittant le Sahara et ses cordons de dunes, la vitesse moyenne connaît une hausse très sensible. Dans la savane, on peut également commencer à ranger les pelles et plaques de désensablage. Mais attention, il y a une nouvelle virée en Mauritanie après avoir vu Tombouctou.

ÉTAPE10-16/01/2007 Nema > Tombouctou Liaison:10km|Spéciale:516km|Liaison:89km Total : 615 km Retrouvailles Point de passage régulier dans les années quatre-vingt, Tombouctou n’a plus reçu le Dakar depuis 1999. Pour cette incursion en territoire malien, les pilotes devront faire preuve d’agilité. Le feshfesh, à la fois usant pour la mécanique, les yeux et le moral, fait partie du jeu de cette spéciale. En tête de course, il pourrait y avoir de bons coups à jouer pour les as du volant. À condition de préserver les machines, car les véhicules d’assistance restent à Nema.

ÉTAPE11-17/01/2007 Tombouctou > Nema Liaison:16km|Spéciale:571km|Liaison11km Total : 598 km Mauritanie, acte II Les concurrents auront eu la veille un bon aperçu de ce qui les attend sur cette étape. À ceci près que le retour de cette boucle entre Tombouctou et Néma sera beaucoup plus exigeant que l’aller. Au programme 576 kilomètres de spéciale sur des pistes sablonneuses marquées et très techniques. Attention à cet enchaînement de difficultés que les pilotes ne pourront franchir qu’à vitesse réduite. Une chose est donc sûre : ils seront nombreux à rallier le bivouac à la nuit tombée.

ÉTAPE 12 - 18/01/2007 Nema > Kayes Liaison:372km|Spéciale:257km|Liaison:117km Total : 746 km Changement de décor Ceux qui ont l’âme nostalgique peuvent verser une larme : ils ne verront plus de dunes cette année. La spéciale du jour se dispute uniquement sur pistes. Du désert, on passe maintenant à la savane, avec même quelques traversées de forêts. Il est temps de se réaccoutumer au pilotage rapide sur des voies étroites.

SENEGAL

Le Sénégal, c’est l’euphorie de la délivrance pour les concurrents qui y parviennent. C’est aussi une leçon d’humilité et de patience. La certitude d’avoir passé les principaux obstacles ne doit pas prendre le pas sur la vigilance. En tête de course, les retournements de situation sont encore autorisés. Jusqu’à la fin de la 14e étape, où seront déclarés les vainqueurs dans les différentes catégories. La journée du Lac Rose, elle, sera dédiée à la célébration et au spectacle.

ÉTAPE13-19/01/2007 Kayes > Tambacounda Liaison:180km|Spéciale:260km|Liaison:18km Total : 458 km Rouler en crabe Les adeptes de la glisse vont s’en donner à cœur-joie. Sur ces pistes en latérite, l’intérêt de l’exercice réside dans le contrôle des machines. La complicité entre pilotes et navigateurs est aussi un des enjeux du jour. Pour voir Tambacounda, il faudra tout de même penser à ralentir et trouver le rythme juste pour se faufiler entre les baobabs.

ÉTAPE14-20/01/2007 Tambacounda > Dakar Liaison:124km|Spéciale:225km|Liaison:227km Total : 576 km Trouver Dakar ! On a coutume de dire que tout est joué une fois franchie la frontière du Sénégal. C’est mal connaître les possibilités désormais offertes jusqu’au dernier jour de regagner des places au général. Ceux qui ont couru l’avant-dernière étape en 2006 sont conscients des difficultés à s’orienter dans ce guêpier.

ÉTAPE 15 - 21/01/2007 Grand Prix du Lac Rose Liaison:36km|Spéciale:16km|Liaison:41km Total : 93 km Eau salée et champagne La possibilité d’aller chercher une poignée de secondes, et pourquoi pas de gagner une ou deux places au général, peut encore constituer un ultime défi. Mais l’essentiel est ailleurs. Si chacun a sa chance de devenir le héros du jour pour la dernière épreuve chronométrée, la spéciale du Lac Rose, c’est avant tout la concrétisation de l’aventure débutée à Lisbonne. Les obstacles franchis depuis méritent bien une séance de photos